Comment choisir un bon diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostic immobilier est un processus obligatoire lorsqu’on veut procéder à la vente ou la location d’un bien immobilier. Il permet de s’assurer de la sécurité des installations et de l’habitabilité du bien en général. Puisqu’il s’agit d’une étude qui nécessite des compétences en la matière, il faut l’intervention de spécialistes. Comment choisir un bon diagnostiqueur immobilier ? On vous en dit plus.

Vérifiez sa certification

Tout bon diagnostiqueur immobilier doit posséder une certification. Ce document atteste de son sérieux et de ses compétences. Elle doit avoir été délivrée par un organisme certificateur et être en cours de validité. En effet, afin de s’assurer du professionnalisme des professionnels du milieu, le certificat doit être périodiquement renouvelé. La durée de validité de cet acte est limitée à 5 ans.
Ainsi, après expiration de ce délai, chaque diagnostiqueur désireux de poursuivre dans le milieu doit repasser un test de certification. Cette loi imposée par l’État amène les professionnels à améliorer leurs compétences et se tenir informés des nouvelles règlementations dans le milieu.
Le diagnostiqueur immobilier doit être habilité à réaliser tous les diagnostics immobiliers. Si ce n’est pas le cas, vous aurez affaire à un contrat de sous-traitance. Le contrat de sous-traitance implique l’intervention d’un autre professionnel du milieu et par conséquent l’augmentation du tarif. Consultez le site Diagnostiqueurs-immobiliers.com pour en savoir plus.

A-t-il une assurance responsabilité civile ?

Chaque diagnostiqueur immobilier doit souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. La souscription à cette assurance est d’ailleurs obligatoire pour tous les professionnels du bâtiment. Sans cette assurance, le diagnostic réalisé par le diagnostiqueur n’aura aucune valeur juridique.
En d’autres termes, l’assurance responsabilité civile permet d’assurer le professionnel sur tous les types de diagnostics à effectuer. En cas de sinistre dû au mauvais diagnostic, cette assurance couvre le professionnel et les frais de réparations. Vous en saurez davantage sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N20591.

Est-ce un diagnostiqueur indépendant ?

L’indépendance du professionnel est un autre élément à prendre en compte dans le choix d’un bon diagnostiqueur immobilier. Ce critère imposé par la loi permet de garantir la fiabilité des diagnostics effectués par les professionnels. En réalité, un diagnostiqueur immobilier non indépendant peut voir son jugement altéré/faussé par l’avis d’un autre diagnostiqueur (généralement son associé).
Les diagnostiqueurs immobiliers ont l’interdiction de commissionner des apporteurs d’affaires intervenant dans la vente ou location du bien immobilier. Cette interdiction mise en place par la loi permet de s’assurer de l’impartialité du jugement du professionnel dans la réalisation du diagnostic.

Comparez les offres

Pour choisir un bon diagnostiqueur immobilier, l’un des éléments déterminants est encore de comparer les offres. Vous avez la possibilité de demander des devis auprès de divers professionnels pour évaluer les plus et moins d’un professionnel à l’autre. Les diagnostics immobiliers généralement commercialisés sous forme de forfait comprennent des infos précises sur la procédure à mener. Ces infos sont entre autres le nombre de diagnostics à réaliser, la superficie du bien et le montant total.
Sachez qu’il n’y a pas de tarif fixe imposé par la loi et que chaque diagnostiqueur est libre de fixer ses prix. Il peut varier en fonction de la notoriété et de la certification que possède le professionnel. Vous pouvez aussi consulter l’Annuaire des diagnostiqueurs certifiés pour choisir un bon diagnostiqueur.