que faire avec 1 hectare de terrain

Que faire avec 1 hectare de terrain ?

De nombreuses personnes désirent avoir au moins un lopin de terre pour diversifier leurs sources de revenus ou pour vivre en harmonie avec leur environnement. Certaines font le choix d’acquérir un hectare de terrain pour réaliser des investissements lucratifs.

En l’absence d’idées ou pour des raisons économiques, des propriétaires terriens se trouvent parfois dans l’obligation de vendre leur terrain. C’est une grave erreur lorsqu’on sait que la crise de l’immobilier sévit dans le monde entier.

Avec 1 hectare de terrain par exemple, ce ne sont pas les projets qui manquent, mais beaucoup l’ignorent. En effet, il existe des solutions pour valoriser ou pour rentabiliser son terrain afin de gagner de l’argent tout en gardant son bien.

Cultiver ou exploiter le terrain de manière agricole

Selon le plan local d’urbanisme, un terrain agricole est par définition une terre non constructible. Par conséquent, il est impossible de bâtir sur ce type de terrain. La solution la plus évidente dans ce cas est de se lancer dans l’agriculture.

Cependant, en fonction des éléments qui caractérisent le terrain, les activités agricoles peuvent varier. D’un territoire à un autre et selon la nature du sol, les cultures seront différentes.

Ainsi, d’autres terres sont propices à la culture du blé, tandis que d’autres sont favorables à la culture des fruits ou de la vigne. Toutefois, il est recommandé d’éviter une surexploitation de cultures sur son terrain.

D’ailleurs, il est possible d’opter pour la polyculture, mais sous certaines conditions. En effet,  il est difficile de s’occuper d’un terrain doté de différentes plantations. Pour ce faire, de nombreux paramètres sont à prendre en compte :

  • Les conditions climatiques,
  • La présence d’eau,
  • L’absence d’eau,
  • La pluviométrie,
  • L’ensoleillement.

Tous ces éléments permettent d’avoir des cultures viables et d’obtenir un rendement optimal sur le terrain.

En plus de l’agriculture, il existe d’autres alternatives comme l’exploitation laitière ou l’élevage des :

  • Caprins,
  • Bovins,
  • Ovins,

Pour être rentable, cette activité d’exploitation nécessite néanmoins un bon pâturage.

Panneaux photovoltaïques et production agricole (agrivoltaïsme)

Aujourd’hui, il est possible de coupler la production agricole et la création de panneaux photovoltaïques. Cette tendance s’appelle l’agrivoltaïsme.  La symbiose de ces deux activités possède un avantage considérable : l’augmentation de plus-values et la réponse aux enjeux modernes et écologiques.

Avec cette solution, les fermes pourront devenir des exploitations photovoltaïques ou solaires. Pour ce type de projet, il est possible de collaborer avec des partenaires spécialisés dans la production d’énergie verte.

Avec une exploitation agricole ensoleillée et proche des réseaux électriques, le partenaire pourra construire des centrales pour la production d’une énergie verte. Pour sécuriser ce rendement, le promoteur doit conclure un bail avec le propriétaire de l’exploitation agricole, pouvant aller jusqu’à 30 ans.

Grâce à ce partenariat, le propriétaire du terrain pourra tirer de nombreux avantages de sa propriété :

  • La perception d’un revenu sous forme de loyer,
  • L’amélioration de la culture du terrain,
  • L’utilisation d’une énergie verte,
  • L’amélioration du rendement du terrain.

Après la signature d’un bail avec le propriétaire du terrain, le partenaire se chargera de toutes les démarches administratives nécessaires à la viabilisation du projet.

Construire (rendre le terrain constructible au préalable)

En sus de l’agriculture, il est possible de rendre son terrain constructible. C’est seulement le cas  lorsque le plan local d’urbanisme le permet. Dans ce cas précis, le déclassement du bien peut être exigé pour transformer l’exploitation. C’est la principale condition qui permet d’obtenir un permis de construire.

À titre de rappel, il est plus facile pour un exploitant d’obtenir l’autorisation de la mairie lorsque la superficie du terrain est trop petite pour permettre la création d’une exploitation agricole.

C’est également le cas si le terrain est proche d’un raccordement électrique ou d’une zone aquatique. Dans ce cas, c’est la commission de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers qui rendra la décision finale.

Obtenir cette autorisation permet au terrain d’être compatible à la construction. Cela donne également l’ouverture sur d’autres perspectives telles que la revente ou la location.

Faire de la location (stockage pour entreprise, etc)

Les personnes qui ne possèdent pas les aptitudes naturelles pour l’agriculture ou l’élevage peuvent opter pour la mise en location de leur terrain. Dans ce cas, le bail qui sera conclu entre le propriétaire du terrain et l’exploitant agricole prendra la forme d’un contrat de location qui peut durer au minimum 9 ans.

Lorsque vous louez à un particulier, les clauses du contrat peuvent être personnalisables à une personne morale ou à un professionnel. Les mentions obligatoires, comme la durée du contrat et la durée de résiliation, seront nécessaires dans la convention écrite.

Par ailleurs, il faut savoir que le bail agricole varie en fonction des caractéristiques et de la superficie du terrain. En échange d’un loyer, le propriétaire terrien s’engage à laisser l’exploitant occuper sa terre. Cependant, ce dernier a le devoir de le gérer en bon père de famille.

Revendre le terrain plus cher

Acheter un terrain pour le revendre est une opération de plus en plus prisée par les investisseurs, car la valeur de ce type d’exploitation a doublé en 30 ans. En plus de l’investissement, certaines personnes ont recours à cette solution pour diversifier leur patrimoine.

Le prix d’un terrain en vente dépend également de :

  • L’emplacement,
  • La qualité ou la nature du sol,
  • La disponibilité de l’exploitation.

Avec la conjoncture, acheter un terrain devient de plus en plus difficile pour les particuliers et pour les personnes morales. Pour cause, les autorités mettent en place des restrictions pour limiter l’urbanisation de certains territoires.

Toutefois, pour acheter une parcelle, il faut l’autorisation de la société d’aménagement foncier et d’établissement rural. Même en cas d’achat, la SAFER pourra toujours avoir un droit de préemption sur le terrain en cas de revente, ce qui risque de réduire la plus-value.

Néanmoins, il existe quelques astuces pour augmenter la valeur vénale d’une parcelle. Vous pouvez vendre un terrain qui a déjà été exploité ou demander le dézonage avant la vente de la parcelle.

Naviguer dans le plan local d’urbanisme pour transformer un hectare de terrain

La compréhension du plan local d’urbanisme (PLU) est une étape cruciale pour tout propriétaire envisageant de transformer un hectare de terrain agricole en terrain constructible. Le PLU définit les règles d’utilisation du sol sur une commune donnée, déterminant ainsi les zones agricoles, résidentielles, commerciales, etc.

Avant d’entreprendre toute démarche de viabilisation ou de demande de permis de construire, il est essentiel de consulter ce document pour connaître les possibilités offertes par votre parcelle. Cela pourrait révéler des opportunités de développement inattendues, augmentant ainsi la plus-value de votre propriété.

Une fois le potentiel constructible du terrain confirmé, le processus de déclassement peut être initié auprès des autorités locales. Cette procédure, bien que potentiellement longue, peut aboutir à la transformation d’une parcelle non constructible en un précieux terrain bâtissable.

La réussite de cette transformation repose sur une bonne connaissance des critères établis par le PLU et, souvent, sur la collaboration avec des professionnels du secteur foncier et des promoteurs immobiliers intéressés par le projet.

Le rôle crucial des raccordements dans la valorisation d’un terrain

L’accès aux infrastructures essentielles telles que l’électricité, l’eau, et le système d’égouts est un facteur déterminant dans la valorisation d’un terrain constructible. La présence de ces raccordements ou la possibilité de les installer facilement peut considérablement augmenter l’attractivité et la valeur d’une parcelle.

Pour les terrains déjà dotés de ces commodités, la mise en évidence de ces atouts lors de la vente ou du développement peut attirer une plus large gamme d’acheteurs ou de partenaires, incluant des constructeurs et des investisseurs.

Dans le cas contraire, la réalisation des travaux nécessaires pour le raccordement aux services municipaux peut représenter un coût significatif. Toutefois, ces investissements sont souvent justifiés par l’augmentation conséquente de la valeur foncière qui en résulte.

Collaborer avec des ingénieurs et des spécialistes du développement urbain peut fournir des estimations précises des coûts et des retours sur investissement, permettant ainsi de prendre des décisions éclairées concernant le développement futur du terrain.

Stratégies pour vendre un terrain avec plus-value

La vente d’un terrain en vente avec une plus-value substantielle nécessite une stratégie réfléchie et une connaissance approfondie du marché foncier local. L’une des clés pour maximiser la valeur de votre hectare de terrain est de comprendre les tendances actuelles du marché immobilier ainsi que les préférences des acheteurs potentiels.

Envisager des démarches telles que le dézonage ou la division de la parcelle en plusieurs lots plus petits peut également offrir des opportunités de vente à des prix plus élevés, en ciblant différents segments de marché.

En outre, la collaboration avec des professionnels de l’immobilier, tels que des agents expérimentés et des experts en évaluation foncière, peut apporter une perspective précieuse sur les moyens d’augmenter l’attrait et la valeur de votre terrain.

Ces experts peuvent conseiller sur les améliorations potentielles, les modifications de zonage, et les meilleures stratégies de mise sur le marché pour attirer des offres compétitives, assurant ainsi que vous réalisez la plus-value maximale lors de la vente de votre propriété.

En résumé, il existe de nombreuses options qui permettent de rentabiliser ou de mettre en valeur son terrain d’1 hectare. Ces différentes formules permettent au propriétaire terrien d’obtenir des revenus considérables grâce à sa parcelle.